WATERPOLO- LA FRANCE A RIO

Si je vous dis maillot de bain moule bonbons, petit bonnet de couleur qui ne va à personne, et mecs bâtis comme des rugbymen. Vous me dites WATER-POLO! Et c’est la bonne réponse! Mais voilà, qui connait les membres de l’équipe de France de Water-polo? Qui sait au moins qu’il y en a une d’équipe de France?

Et bien aujourd’hui OUI, il y’en a une! Et pour la première fois depuis 1992, elle vient de se qualifier pour les prochains JO de Rio! Et pourtant, c’était très loin d’être gagné! Retour sur une épopée extraordinaire passée presque inaperçue dans les médias.

C’est lors d’une après midi de glande que je décide de regarder l’émission « INTERIEUR SPORT » sur Canal+. Là je tombe sur un reportage fort bien fait sur l’équipe de France de Water-polo en quête d’une qualification pour les JO, réalisée par Vincent Alix.

Je découvre donc ces jeunes gars, pas tout à fait affutés mais de bons gaillards quand même, et je découvre surtout leur coach charismatique: Florian Bruzzo.

seine st denis.fr

Avec lui, ça ne rigole pas. Je dirai même que ça ne rigole pas du tout. Respecté par ses joueurs, il dirige cette équipe de joyeux lurons d’une main de fer avec son adjoint: Samuel Nardon, aux apparences plus calme, mais avec qui tu n’as pas du tout envie de t’embrouiller. On sent que les gars ont la caisse et que l’espoir de bâtir une « vraie » équipe de France, compétitrice et qualifiée pour les JO de Rio est l’objectif principal, un objectif vital qui envahie vie professionnelle et vie privée pour tous les membres de l’équipe.

rmcsport

C’est à Trieste en Italie, que leur qualification s’est jouée. Battu d’entré par la Hongrie, les Français prennent un gros coup au oral et subissent les râles de leur entraineur qui se déchaine et leur balance leurs quatre vérités. Les joueurs sont bons individuellement, mais lors des coups de pression, la désorganisation est leur gros défaut. Chacun veut jouer au héros mais sans succès.

Pourtant, le discours de leur coach les atteint et les pique au vif. le Capitaine Alexandre Camarasa parvient à réunir ses troupes et à l’emporter face à la Roumanie.

Puis ils battent les Russes, réputés comme ayant un jeu très physique et c’est le cas car cela coûtera son arcade à Rémi Saudadier, un joueur pourtant robuste et puissant.

La sauce prend petit à petit et les individualités deviennent efficaces pour le groupe. Sous les recommandations de Florian Bruzzo, l’équipe ne se disperse pas et reste focalisée sur l’objectif RIO qui se profile désormais à l’horizon. Ils n’ont jamais été aussi près. La bataille sera la bataille de leur vie de sportif.

l'express

Ils battent la Slovaquie de justesse et vont affronter leur dernier adversaire de la semaine (5 matchs en 5 jours), les Pays-Bas.

La tension est alors à son comble. Les deux équipes se maitrisent pendant toute la partie et termine le temps réglementaire à ex-aequo. Tout se jouera aux penaltys.

C’est alors que le goal de l’équipe Rémi Garceau sort plusieurs ballons incroyables, et que Medhi Marzouki termine le travail en transe.

Explosion de joie, saut dans la piscine pour le coach et son adjoint, larmes de bonheur. Oui, la France est qualifiée pour les Jeux olympique pour la première fois depuis 25 ans! C’est fort!

eurosport

Les poloïstes Français l’ont fait! Hugo Crousillat, Thibaut Simon, Romain Blary, Mishka Izdinsky, Igor Kovasevic, Enzo Khasz et Billy Noyon auront également participé à cette réussite inespérée. Faire de la France, une grande nation du Water-polo.

On a hâte de les retrouver sous le soleil de Copa-Cabana car ils donneront tout. La France, une équipe qu’il faudra surveiller car quoi de plus dangereux             qu’un outsider?

francetvsport

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *