Test des Oakley FLAK PRIZM 2.0

 

 

 

Le marché des lunettes prend, comme celui des chaussures de running ou de trail, un essor considérable. Les grandes marques veulent s’assurer que vos petits yeux soient bien à l’abri des rayons nocifs du soleil….et que votre fric aille plutôt dans leur caisse que dans celle du concurrent.

Je vais vous parler d’OAKLEY aujourd’hui et de ses FLAK PRIZM 2.0. Déclinée en plusieurs versions avec un verre différent adapté à chaque discipline. Ainsi, les cyclistes, les runners, les pêcheurs, les golfeurs, les vététistes, et les cyclistes pourront y trouver leur compte. Si tu fais de la marche nordique t’es foutu!

N’ayant essayé que la version « ROAD » pour vélo de route et running, je ne pourrai pas faire le comparatif avec les verres de la version golf par exemple. Y a t’il une véritable différence? J’en doute.

 

IMG_5595

 

Tout d’abord, d’un point de vue esthétique, la Flak Prizm a de la gueule et saura plaire aux amateurs de vitesse. Son style agressif et sportif est indéniable.

J’ai tout de suite été surpris par la légèreté de ces lunettes. Sur le vélo, et encore plus lorsque l’on court, on ne les sent pas du tout. Mieux, on les oublie!

 

IMG_5594

 

Le revêtement plastique antidérapant des bras est bien fait, ergonomique, et laissant s’évacuer la transpiration facilement et sans coller.

Pour moi, aucune lunette n’est anti-choc car cela reste un objet fragile, mais il est vrai que ces lunettes de dernière génération encaissent plutôt bien. Déjà deux chutes à leur actif et pas une rayure ni un bout de plastique en moins. Je suis assez bluffé!

 

Prizm-Road-Tech_image_raw

 

Venons en à ce qu’OAKLEY vante le plus: les verres. Les PRIZM sont une révolution dans le traitement des couleurs, l’optimisation des contrastes et l’amélioration de la visibilité et de la clarté.

Sur route, il est vrai que vous ne serez jamais éblouis et que le côté « tamisé » du verre est d’un confort assez incroyable pour vos yeux. La forme des verres est particulièrement bien étudiée et parfaitement dessinée pour les courbes du visage, ne laissant passer ni le soleil, ni le vent.

 

IMG_5593

 

Au prix de vente de 169 euros (approximatif car souvent plus chères), Oakley propose une lunette de sport assez abordable, surtout au vu des prix exorbitants des lunettes lambda.

La PRIZM Road fera de vos sorties un réel plaisir et un outils de confort indéniable lors de vos compétitions. Personnellement, je les trouve élégantes et parfaite pour le running. Les beaux jours arrivent…à tester!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *