SUM41 à Paris

Nostalgique de mes années « grungie-punko-métaleux », c’est avec beaucoup d’enthousiasme que je me suis assis dans cette salle du Zenith de Paris mercredi dernier pour assister au concert des SUM 41, groupe âgé de vingt ans! Et oui déjà!

Après cinq ans d’absence, de gros problèmes d’alcool (très rare dans le monde du Rock) pour le chanteur et des remaniement au sein du groupe, c’est une formation  en plein renouveau que nous avons découvert, envoyant du très très lourd deux heures durant.

Le nouvel album « 13 voices » est passé comme une lettre à la poste et le groupe a envoyé les fans au septième ciel en jouant les anciens titres qui ont fait leur succès tout au long de leur carrière.

Malgré un son parfois moyen que j’attribue à cette salle du Zenith de Paris, le niveau musical du groupe fut de très haut niveau avec notamment des guitaristes virtuoses et en symbiose, un batteur incroyablement bon (un nouveau), et le jeu de scène du chanteur Deryck Whibley toujours aussi explosif et joueur avec le public.

Comme quoi on peut faire 1.32m, avoir une drôle de tronche et soulever les foules, comme ce moment unique où il traversa la foule pour venir se poster sur une enceinte géante et jouer deux morceaux au milieu de la foule. Couillu le gamin!

Tout était réuni pour passer une excellente soirée et avoir les oreilles pétillantes tout le reste de la nuit.

13 VOICES de SUM41, a écouter de toute urgence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *