LA FOLIE DES COURSES A OBSTACLES

Toi aussi tu es un barbare au fond de toi?

On ne les compte plus tant leur nombre s’agrandit: SPARTAN RACE, MUDDAY, TOUGH VIKING, LEGION RUN, LA DEJANTEE, LA FRAPPADINGUE, et bien d’autres courses à obstacles voient le jour un peu partout en France et en Europe. Mais qu’est ce qui motive tous ces gens normaux à se transcender et passer de l’autre côté de la barrière de la raison?

 

spartanevelution

Le mot d’ordre est simple: Réveillez le guerrier qui est en vous! Celui qui n’a peur de rien ni de personne, que ni la boue, ni les efforts physique, pas même le feu ou l’électricité n’arrêtent! Oui, toi aussi petit Paul, au fond de ton bureau bien chauffé, costard ajusté au millimètre près, devant ton ordinateur, oui toi aussi tu peux en rêver de ta course à obstacles.

Toi aussi Bud, que la folie du burger et de l’apéro à plus emporté ces dernières années que la folie de l’entrainement physique. Oui, toi aussi tu peux être ce colosse du dimanche qui va traverser un marais opaque avec vingt kilos de pierres sur le dos. En plus il y a de la bière à l’arrivée! Oui toi aussi tu peux le faire!

 

Car ce qui est extraordinaire dans ces courses, c’est qu’on y croise de tout. Tous les coachs sportifs de la région sans exception, des rugbymen en tutu, des mères de famille enragées, des chefs d’entreprise qui lâcheront tout leur stress et des employés venus pour se marrer entre amis. On y retrouve des groupes de filles, des enterrements de vie de garçon, des geeks qui se lancent, des sportifs qui se testent et aussi des gens qui se demandent bien ce qu’ils font là. Absolument toutes les catégories sociales s’y retrouvent car dans la boue et la galère on est tous égaux et on s’entraide!

 

frappadingue-alp-x-trem-1

Les parcours sont plus ou moins long, entre 5 et 20 kms, et le nombre d’obstacles varient aussi, leur niveau de difficulté également. Chacun peu y retrouver son niveau et dispose d’années en années d’un panel de progression de plus en plus large.

Se glisser dans un bac d’eau à 10 degrés, ramper sous des barbelés, grimper un mur de quatre mètres, se hisser au-dessus d’une marre de boue à la seule force des bras, voilà ce qui vous attend si l’envie d’en faire partie vous tente. L’ambiance est festive, très conviviale et les sourires toujours présent à l’arrivée, sauf si vous vous êtes fait un genou pendant le parcours bien sur, mais bon, les Viking ou les Spartiates à l’époque combattaient même avec un bras en moins alors « tais toi et avance il reste trois bornes »!

 

spartan-race-web_480_319_c1_c_t_0_0

Et puis quoi de plus magnifique, alors que vous êtes en plein effort, exténué, dégoulinant et puant la vase, que de vous retrouver entouré de jolies amazones, elles aussi emplies de boue de la tête au pieds, faisant apparaitre leurs formes de sportives aguerries. « Tu te souviens chérie quand on s’est rencontré à l’obstacle 12? »

 

la-frappadingue-santesportmagazine-feminin-14-credit-flavien-duhamel

Aaaaaah la joie des nouvelles tendances. C’est fou comme les gens semblent avoir besoin d’extérioriser toute leur énergie restante dans des défouloirs du week end. Aujourd’hui tout le monde fait des semi marathons ou des marathons, le triathlon et le trail sont hyper à la mode et désormais la course à obstacles est l’événement incontournable de l’année, un peu comme le repas chez tâta Martine un dimanche de l’année (pour avoir bonne conscience). L’idée est bonne mais encore une fois le business embobine tout le monde car les tarifs d’inscriptions se sont malheureusement envolés depuis les premières éditions.

 

srpresse_fire-jump_man4-kopie

Justement le prix parlons en! Je dois avouer que la présentation marketing d’une SPARTAN RACE ou d’un MUDDAY (pour ne citer que les plus connu) est superbe. L’univers est parfaitement recréé et  immerge le futur participant immédiatement dans la course une fois l’inscription validée. Certaines courses moins connues et aux subventions moins grandes arrivent tout de même à tirer leur épingle du jeu en proposant de beaux parcours et une belle organisation, surfant sur la vague du « rural » et du style « à l’arrache » qui fonctionne très bien. Voilà pourquoi vous n’aurez aucune excuse pour ne pas vous retrouver sur une ligne de départ près de chez vous d’ici la fin de l’année.

 

frappadingue-2

 

 

Une chose est sur, le retour à la maison se fera avec un grand sourire, des souvenirs d’une journée inoubliable entre amis et des courbatures pour les deux jours à venir, mais le bonheur sera bel et bien là, ça je vous le garantis.

AHOUUUUUUU…..AHOUUUUUUU!!!!

 

Je vous laisse avec le calendrier des courses à obstacles. Bonne course!!!

Le calendrier des courses à obstacles en France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *