DIMANCHE ON BOUFFE DE LA MORUE!

Hier soir, comme beaucoup de Français, j’ai tout d’abord stressé, puis j’ai bondi comme un kangourou pour finalement stresser de nouveau. Comme beaucoup de Français, je n’ai pas vu la main au premier coup d’oeil et comme beaucoup j’ai fait trois fois le tour de la table quand notre petit Griezman à concrétisé le pénalty. La pause fut interminable et la reprise de nouveau stressante.

sport24

Je voyais tous ces petits bleus, que je connais désormais bien, évoluer sur le terrain, se défoncer, lutter, courir, se battre et tenter. Oui, j’étais fier de mon équipe de France, parce que finalement même s’ils perdaient ce match, je trouve qu’elle a de la gueule cette équipe de France!

Puis, au fur et à mesure, nous gardions la balle, l’équipe allait de l’avant, Cissokho était un roc indestructible, Payet intenable, Griezmann dans tous les coups, la défense solide et Lloris notre capitaine, impressionnant.

A force de pression, les Allemands semblaient de plus en plus fébriles et voilà le festival Pogba qui commence sur le côté gauche. Une série de feintes qui enrhume le défenseur, une occasion, un centre et le monstre Neuer qui s’envole pour renvoyer la balle…..dans les pieds de Griezmann.

lamontagne.fr

Mon coeur a sauté d’un coup, mon corps lui a attendu de voir le ballon passer entre les jambes du géant et terminer sa course au fond des filets. 2-0! On y était. la France venait d’assommer les Allemands. Griezmann l’aisance, Griezmann la décontraction, Griezmann l’insouciance, Griezmann est l’équipe de France et l’équipe de France est Griezmann. C’est avant tout un groupe, un mental, une fraicheur et une légèreté qu’il nous manquait depuis longtemps.

Souvent plombée par des histoires de racaillons, certains ont eu le courage de faire le ménage et de sortir les cancres. Voilà,  on y est! Avec une classe saine et des élèves motivés, on avance et on apprend bien plus vite. L’exemple est fait.

Alors je sais bien qu’un soir de match, c’est pizza, burger ou japonais, mais je verrai bien nos petits bleuets se taper des Pasteis de Nata en dessert et soulever la coupe d’Europe dimanche soir. C’est tout un peuple qui sera derrière son équipe nationale. 

Alors dimanche les gars ON BOUFFE DE LA MORUE!

160317_maillots_portugal_euro_2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *