CIVIL WAR. C’EST LA GUERRE

Aujourd’hui, c’était ma journée de repos et je suis allé voir CIVIL WAR, le novel opus de Captain America.

Fan des Avengers, de Steve Rogers et de tous ses potes, je savais ce que j’allais voir, à savoir un film divertissant avec mes super-héros favoris. Quelque chose qui me fasse oublier tout le reste, juste des « bim bam boum » et des scènes de haut vol.

captain-america-civil-war-box-office

Alors je préviens tout de suite les fans de Thor et de Hulk, vous ne les verrez pas! Non, le premier est parti en vacances à Asgard avec Nathalie Portman, et l’autre surement dans un stage de relaxation profonde au fin fond de l’Inde. On retrouve un Iron Man en pleine séparation avec Pepper, en totale dépression et vieillissant. D’un autre côté, le film nous dévoile des petits nouveaux…

the-vision-our-best-look-yet-at-avengers-age-of-ultron-s-vision-jpeg-267214

On découvre un peu plus VISION qui s’est adapté à la vie humaine, s’habille classe, cuisine et qui branchouille un peu les nanas. Son pouvoir est juste incroyable: champ de force, déplacer les objets, force surhumaine, devenir transparent, etc…puissant le mec!

On découvre également la Panthère noire et son superbe costume. On retrouve avec grand plaisir le super glandeur Ant-Man qui n’a rien perdu de son efficacité au combat. Et comme annoncé il y a plusieurs mois, l’arrivée de Spider-Man chez les Avengers…je reste mitigé sur cette apparition.

NEsNGlot40Mtvy_3_b

Comme dans tous les Captain America, l’amitié est très présente, et c’est une nouvelle fois le super pote du Captain, le Soldat d’hiver, qui a de gros soucis, mais Rogers ne le lâche pas, au risque d’être en désaccord avec Tony Stark alias Iron-Man.

Le méchant du film, Daniel Brühl, vu notamment des Inglorious Bastard ou Rush (avec Thor d’ailleurs), n’a absolument aucun pouvoir, sauf peut être celui de monter les Avengers les uns contre les autres, n’exploitant finalement que les failles naissantes depuis l’ère d’Ultron entre les deux leaders du groupe de héros.

Je m’attendais à une petit altercation entre les deux protagonistes mais c’est un combat de titans qui a été mis en scène, retraçant fidèlement le combat du comics Américain. Car il faut le savoir, Civil War dans la version bande dessinée est un réel tournant dans l’histoire des héros Marvel, une fracture même, et les réalisateurs n’y ont pas été de main morte sur cette incroyable scène de combat final.

Captain-America-3-Civil-War-Cap-vs-Iron-Man-artwork

Finalement, Civil War est une dispute de famille puissance dix qui dérape un peu, pour notre plus grand plaisir. Cet épisode annonce un avenir sombre et délicat aux Avengers désormais sous pression des Nations Unies qui aimeraient bien diriger le groupe de super-héros comme bon leur semble, les privant du même coup de leurs libertés d’action et de leur soif de justice spontanée. Leur but étant de créer une loi pour que les actions des Avengers soient contrôlées et coordonnées afin d’éviter les dommages collatéraux.

Vous aurez donc deux heures trente pour vous reposer le corps. Profitez de ce bon spectacle divertissant qui je l’espère, en annonce de plus grands encore.

 

NOTE: 4/6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *